Emile Renouf: "la veuve de l'île de sein"

Publié le par ebft

la-veuve-de-l-ile-de-sein.jpg"La Veuve de l'Ile de Sein", 1880, Emile Renouf (1845-1894)
Huile sur toile
H. x L. : 2,58 x 1,73 m
Signé et daté en bas à gauche, E. RENOUF 80

Les collections du Musée des Beaux Arts de Quimper font une large place aux peintres qui ont travaillé à la pointe de Bretagne

L’un des tableaux les plus célèbre d'Emile Renouf : La veuve de l'île de Sein (1880), a récemment été prêté par le Musée de Quimper pour l’exposition "Paul Gauguin, vers la modernité" (voir l’article sur notre site) qui a été présentée au Cleveland Museum of Art, Etats-Unis (4 octobre 2009 - 18 janvier 2010) et qui se déroule actuellement au Van Gogh Museum à Amsterdam (19 février 2010 - 6 juin 2010). Cette oeuvre d'Emile Renouf illustre dans la première partie de l'exposition, une évocation des expositions officielles de l'Exposition universelle de 1889.


Dos à la mer, Une jeune femme en costume noir de deuil, porté traditionnellement par toutes les îliennes, prie, agenouillée devant une tombe recouverte d'une dalle de pierre sobrement décorée d'une croix. La présence d'un enfant et la proximité d'une mer houleuse suggèrent la mort en mer d'un père et d'un mari.

On pense que cette représentation commémore implicitement l'épidémie de choléra qui venait de sévir rudement sur l'île ; le petit cimetière, à la sortie du bourg, est celui qui avait été réservé aux victimes de la maladie.

Dans son livre « Sein, l'île des cormorans bleus », René Pichavant évoque brièvement le passage d'Emile Renouf sur l'île : « Des artistes étaient venus [...] attirés par l'âpre beauté de l'endroit. Emmanuel Lansyer, de Loches, qui parcourait le Cap après avoir découvert Tréboul et Douarnenez, y débarqua en 1868. Emile Renouf entreprendra sur place le sombre tableau baptisé « La Veuve », en prière sur la tombe de son disparu, qui recueillit un vif succès au salon de 1880 », ajoutant qu'il en existait une esquisse « plus petite, plus lumineuse, plus spontanée », vraisemblablement réalisée sur le vif pour préparer le travail définitif en atelier.

Cette toile  reçue une médaille de deuxième classe au salon de 1880. Elève de Boulanger, de Lefebvre et de Charles Duran, Émile Renouf (1845-1894) reçu aussi une Médaille d'or à l'Exposition Universelle de 1889.

Pour voir le catalogue du salon de 1880 publié à l’époque (cliquez ici pour le télécharger) ou le catalogue illustré (cliquez ici pour le télécharger)

Un autre catalogue publié en 1881 mentionne également cette œuvre (cliquez ici pour le télécharger)

Vous pouvez également consulter un article d’époque sur Émile Renouf et son travail (cliquez ici pour le télécharger)

 

Une étude originale de ce tableau a été récemment vendue aux enchères

“La veuve de l’Ile de Sein”, 114 x 99 cm, fusain, lavis, pointe noire et craie sur papier (restaurations) - Provenance : Famille de l’Artiste.

Il est à noter que la petite fille présente dans cette étude sera remplacée dans le tableau par un jeune garçon

veuve-etude.jpg

Publié dans Beaux-Arts de Quimper

Commenter cet article

Georges 10/02/2011 10:11


Merci pour cette belle évocation de ce tableau, d'Emile Renouf, qui nous émeut et transporte avec un tel réalisme dans la douleur de cette époque sur un lieu toujours aussi évocateur par l'ambiance
qu'on y trouve en s'y rendant en dehors des périodes estivales...
De temps en temps je me promène dans votre galerie où le voyage vers les découvertes est assuré.
Bonne journée !


eric bienfait 11/02/2011 12:00



merci pour votre commentaire et vos voyages sur notre site, en espérant toujours vous présenter de nouvelles découvertes


cordialement



André Cariou 24/02/2010 12:07


Bravo pour cette précieuse documentation.


ebft 24/02/2010 14:03


merci pour votre commentaire
cordialement
Eric Bienfait