Nuit des musées : Le Christ Vert en escale pour cinq mois à Pont-Aven

Publié le par ebft

Le musée participe à la 3 e édition de la nuit des musées le samedi 16 mai. À cette occasion, il ouvrira ses portes de 18 h à minuit avec un programme original, notamment grâce à la présentation, en avant-première, du Christ Vert, d'André Raffray.

Le diptyque sera visible jusqu'au 20 septembre. Il s'agit d'une commande publique du Frac (Fond régional d'art contemporain) de Bretagne à André Raffray : une première pour le musée. « C'est une grande fierté pour le musée », indique Estelle Guille-des-Buttes-Fresneau, le conservateur.

André Raffray est né en 1925. Photographe et peintre, son oeuvre est présente dans de grandes collections en France, aux États-Unis et en Europe.

C'est en 1977 que l'artiste, alors responsable du service animation de la Gaumont, fait une entrée remarquée à l'occasion de l'exposition inaugurale du Centre Pompidou L'oeuvre de Marcel Duchamp. Il signe alors Marcel Duchamp en douze images, et présente, Le christ jaune de Paul Gauguin.

Trente ans plus tard, il réalise le diptyque, Le christ vert de Paul Gauguin, inspiré de l'oeuvre de l'artiste.

Programme de la nuit

De 18 h à minuit : les enfants (- de 12 ans) participeront à un atelier d'arts plastiques autour de l'oeuvre d'André Raffray.

18 h : conférence par Marie-Paule Piriou, historienne de l'art : Femmes peintres en Bretagne - L'art féminin n'est-il qu'un art d'agrément ? La conférencière présentera un panorama sur la création féminine en Bretagne, du XIX e siècle à nos jours.

19 h : Estelle-Guille-des-Buttes-Fresneau, conservateur, et Ann Stouvenel, responsable du service des publics au musée, proposeront une visite guidée de l'exposition temporaire « Emma Herland - Femme artiste en Bretagne. »

20 h 30 : André Raffray et Catherine Elkar, directrice du Frac Bretagne, échangeront à propos de l'exposition, André Raffray, autour de Paul Gauguin.

21 h 30 : collation.

22 h 30 : Caroline Perrin, médiatrice du musée, proposera une visite guidée de la collection permanente du musée.

source Ouest France édition du 8 mai 2009

Publié dans musée de Pont-Aven

Commenter cet article