Histoire du Pouldu: L'Hôtel des Bains a fait la renommée du Pouldu

Publié le par ebft

hotel-des-bains.jpg

L'Hôtel des Bains est aujourd'hui transformé en résidence. A sa grande époque, Parisiens, Belges ou Anglais fortunés aimaient s'y retrouver.

 

En 1895, lorsque le Quimperlois Alphonse Marrec construit un hôtel au-dessus de la plage des Grands Sables, le Pouldu n'est qu'un petit hameau. Seul le Bas-Pouldu connaît déjà une certaine activité touristique.

 

Avant d'être la station balnéaire réputée que l'on connaît aujourd'hui, Le Pouldu était un hameau habité par des pêcheurs et des paysans. C'est le Quimperlois Alphonse Marrec, fils de boulangers installés place Saint-Michel, qui va participer activement à la renommée du lieu, en créant, en 1895, l'Hôtel des Bains, en surplomb de la plage des Grands Sables. Né le 26août 1868, Alphonse Marrec se met en tête, à la fin de son service militaire, de construire un hôtel en bord de mer. Les bains de mer commencent en effet, à l'époque, à être à la mode et l'on voit apparaître, à la belle saison, des Parisiens en villégiature, sur la côte, comme à Concarneau. Pour se constituer le pécule qui lui permettra de lancer son projet, Alphonse Marrec parcourt alors la France, en effectuant divers petits boulots, qui vont le conduire jusqu'à Paris.

Avec l'aide de Mélanie

À son retour en Bretagne, il rend visite à sa cousine, Mélanie, qui tient un restaurant à Riec-sur-Bélon (qui deviendra le célèbre «Chez Mélanie»), pour lui présenter son projet. Mélanie lui consent alors un prêt qui lui permettra de démarrer son activité. Alphonse Marrec doit maintenant trouver un emplacement pour son hôtel. Il décide de longer la côte, par le sentier des douaniers. Son chemin le mène au Pouldu, petit village fréquenté essentiellement par des pêcheurs et des paysans, qui viennent y ramasser du goémon. De hautes dunes à perte de vue et, au bord de la falaise, une magnifique plage de sable fin, abritée des vents d'ouest. Seule une demeure, la maison du douanier, domine la mer. Alphonse Marrec a trouvé son paradis.

Six chambres

Pour débuter, il monte un modeste hôtel de six chambres, qui s'appelle l'Hôtel Marrec. Il existait déjà, à l'époque, au Pouldu, quelques auberges à destination des voyageurs de commerce, mais la construction de l'hôtel Marrec marque véritablement la naissance de la vocation touristique du Pouldu-Plage. Très vite, l'Hôtel Marrec devient trop petit, car une clientèle fortunée (les congés payés n'existent pas encore) afflue, de Paris ou de l'étranger. Grâce au concours d'un ami architecte, et à l'aide financière du père de celui-ci, Alphonse Marrec érige, en 1906, l'Hôtel des Bains, un établissement de 60 chambres avec une terrasse intérieure. Le tourisme se développe et d'autres hôtels voient le jour: l'Hôtel des Dunes, l'hôtel Ar Men. Tous ces établissements ont maintenant fermé leurs portes et ce sont principalement des campings qui accueillent aujourd'hui les vacanciers.

 

Source Le Télégramme édition du 5 Août 2010

Publié dans divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cotonnec suzanne 05/09/2010 17:05


l'hotel des bains appartenais a la famille du côté de mon père c'est un endroit magique avec ces dunes de sables