Hokusaï sorti des réserves du Musée de Pont-Aven

Publié le par ebft

A gauche, Louis-Marie Le Breton, Président des Amis du Musée de Pont-Aven, Eric et Corinne Bienfait, écoutent attentivement les commentaires d'Ann Stouvenel (à droite)

L
a première soirée de la trilogie «Une heure - Une oeuvre» s'est déroulée jeudi 26 Novembre 2009, au musée des Beaux-arts. Une trentaine de personnes se sont déplacées pour ce premier opus sur les estampes japonaises, et notamment «Ponts célèbres de toutes les provinces» de Hokusaï. Un public peu nombreux mais qui s'est montré très intéressé par la technique de la gravure et par le contexte historique, à savoir comment les estampes japonaises ont été diffusées dans le monde entier. Réponse d'Ann Stouvenel, responsable du service des publics: «Le Japon a signé un acte commercial avec les États-Unis en 1854, et par ce biais, les échanges ont débuté entre le Japon, l'Europe et les États-Unis. Les grands collectionneurs privés se sont mis à acheter».

Adolphe Beaufrère le 17 décembre

Pour la prochaine médiation du jeudi 17décembre, il s'agira d'une oeuvre d'Adolphe Beaufrère «Trémalo, Pont-Aven». La technique de la gravure sera abordée. Ann Stouvenel parlera aussi de Pont-Aven qui commence à accueillir des artistes: «On aura quitté le Japon, on sera revenu à Pont-Aven».

Source le Télégramme édition du 29 Novembre 2009

Publié dans musée de Pont-Aven

Commenter cet article