Un tableau de Fernand Dauchot représenté sur les enveloppes à Pont Aven

Publié le par ebft

enveloppe-moulin-david.jpg

Après les enveloppes représentant les têtes de Bretonnes de Gauguin, désormais épuisées ; c'est désormais une oeuvre du peintre Fernand Daucho, Le Moulin David, qui assurera la promotion postale de Pont-Aven. En partenariat avec la Poste, la mairie de Pont-Aven a choisi le visuel après concertation avec l'office de tourisme et le musée où cette œuvre réalisée en 1943 est conservée. Mme Laviec, directrice de la poste de Concarneau, Isabelle Biseau, maire de Pont-Aven et Danielle Le Gouarant, responsable du bureau de Pont-Aven, ont participé au lancement officiel de la nouvelle enveloppe.

 

Un bon partenariat

Le financement de ces enveloppes pré-affranchies, auparavant à la charge des communes, est désormais assuré en totalité par la Poste qui prend aussi en charge la réalisation du produit. Comme l'explique Mme Laviec : « Ce partenariat, qui est un partenariat fort pour la Poste, est aussi très important pour les habitants, les commerces et les entreprises. Ces enveloppes seront disponibles dans les bureaux de poste de Concarneau, Névez et évidemment Pont-Aven et aussi dans certains commerces ».

Ces enveloppes seront vendues par lots de dix pour 8,60 €. Pour les entreprises des lots de 100 sont disponibles: se renseigner auprès de la Poste.

 

moulin-david.jpg

Le Moulin David, Fernand Dauchot dit Daucho (1898-1982), huile sur toile 1943, collection Musée de Pont Aven (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Fernand Dauchot (1898-1982), dit Daucho, découvre Pont-Aven en 1923. Il séjourne alors à l'hôtel de la Poste chez Julia Correlleau, lieu de rendez-vous de nombreux artistes. Deux ans plus tard, il épouse une jeune Bretonne, originaire de Nizon. Bien qu'habitant le plus souvent en région parisienne et en Normandie, la Cornouaille et plus particulièrement les bords de l'Aven, sont au centre de son inspiration nourrie par de fréquents séjours l'été et les dix années (1933-1942) passés à Riec-sur-Bélon où il peint sur le motif. En 1950, il revient à Pont-Aven où il aménage une maison et un atelier sur le coteau du Bourgneuf. Peintre profondément original et inventif, Daucho a toujours privilégié les images insolites, évoluant progressivement d'une veine expressionniste à une géométrisation des formes.

 

Source Musée de Pont Aven et Ouest France édition du 18 mai 2010

Publié dans musée de Pont-Aven

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tibo 19/06/2010 11:04


Bonjours,
Est-ce que ces enveloppes sont en vente dans toute la france ou uniquement à Pont-Aven ?


ebft 08/07/2010 09:49



à pont aven et dans les environs seulement, et désolé pour le retard dans la réponse de ce commentaire qui vient seulement de nous parvenir suite a un problème chez le prestataire de service