Thierry Lhermitte découvre les oeuvres de son grand-père au musée de Pont-Aven

Publié le par ebft

thierry-lhermitte.jpg

 

Présent vendredi dernier pour le tournage de la série télévisée Doc Martin, Thierry Lhermitte ne se doutait pas de la surprise qui l'attendait. Le Musée de Pont-Aven possède en effet deux eaux-fortes de l'arrière-grand-père de l'acteur. Le maire Isabelle Biseau et la conservatrice du musée, Estelle Guille des Buttes, en ont profité pour convier Thierry Lhermitte à venir découvrir les oeuvres de son aïeul.

 

Léon Lhermitte, (1844-1925), arrière-grand-père de l'acteur, était un artiste reconnu de son temps. Peintre et graveur, son style académique dans l'esprit de Millet lui valut de nombreux prix dans différents salons. Élève de Lecocq de Boisboudan, lors du salon des artistes en 1864, Léon Lhermitte fut remarqué pour ses fusains.

Il fut aussi un des fondateurs de la société des Beaux-Arts. Ses qualités de dessinateur lui permirent de réaliser des dessins, peintures et gravures empruntées à la vie rurale. Il réalisa un grand panneau décoratif pour la Sorbonne, ainsi que les illustrations de la vie rustique d'André Theuriet.

 

Une famille d'artistes

 

Thierry Lhermitte, bien que connaissant beaucoup de pièces de son arrière-grand-père, ignorait l'existence des deux gravures présentes au musée de Pont-Aven. C'est donc avec plaisir qu'il a découvert ces dernières, précisant qu'il avait aussi un oncle photographe. Bon sang ne saurait mentir, lui a choisi le métier de comédien.

 

Les deux oeuvres de Léon Lhermitte, (La chambre à blé et Pèlerinage à la vierge de Kersaint), feront partie de l'exposition des 25 ans du musée et seront reproduites dans le guide des collections des plus belles oeuvres du musée.

 

Source ouest France édition du 3 mai 2010

Publié dans musée de Pont-Aven

Commenter cet article