Serge Poliakoff fait son entrée au musée de Pont-Aven

Publié le par ebft

estelle-guille-des-buttes.jpg

 

Le musée propose depuis samedi une exposition temporaire d'une sélection d'oeuvres du peintre russe, Serge Poliakoff (1900-1969). Un événement qui confirme son ouverture à l'abstraction.

En réunissant une sélection d'une soixantaine d'oeuvres, peintures et gouaches, le musée propose une découverte chronologique de quelques premières oeuvres figuratives aux oeuvres abstraites accomplies de Serge Poliakoff. Un hommage également à l'une des figures majeures de l'abstraction lyrique au XX e siècle, réfugié russe au château de Keriolet pendant la Seconde guerre mondiale.

En 1923, il s'installe à Paris, joue de la guitare dans les cabarets et s'inscrit à l'Académie de la grande chaumière en 1929. De 1935 à 1937, il séjourne à Londres et découvre l'art abstrait et la peinture des sarcophages égyptiens. 1937 : retour à Paris, il fait la connaissance de Kandinsky et expose sa première toile abstraite en 1939. La même année, Serge Poliakoff rencontre Sonia et Robert Delaunay. À partir de 1952, il vivra de sa peinture.

Ses tableaux irradient des chromatismes. Il est parvenu à une maîtrise de la matière et de la couleur, travaille en profondeur par couches superposées de couleurs différentes, faisant ressortir les couches sous-jacentes par transparence. Couleurs qu'il fabriquait lui-même, et qu'il testait sur plaque de verre pour vérifier leur intensité.

Pour la première fois, le musée a choisi d'offrir un journal d'exposition. Ouvert tous les jours de 10 h à 12 30 et de 14 h à 18 h. Plein tarif : 4, 50 €. Réduit : 2, 50 €.

 

Voir également notre article:

 

serge poliakoff au musée des Beaux Arts de Pont Aven du 30 janvier au 30 mai

 


Source Ouest France édition du 29 Janvier 2010

Publié dans musée de Pont-Aven

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article