Revue de presse: Kerouallan, Roussel et Bevan exposés en 2011 au musée de Pont-Aven

Publié le par ebft

programme-2011.jpg

 

Le musée des beaux-arts dévoile le programme des expositions pour l'année 2011.

 

Du 29 janvier au 22 mai 2011. Yves de Kerouallan (1895-1984). Ombre et lumières en Bretagne. Après la dernière exposition de l'artiste en 1984 à Redon, le musée souhaite faire découvrir ce peintre en Finistère. Une exposition qui vise à montrer comment Yves Kerouallan, influencé par l'école de Pont-Aven, a exprimé la rudesse du travail de la mer, les processions et pardons de Bretagne, par l'intermédiaire d'un trait épais, de compositions très structurée et de grands personnages. Tantôt lumineux, tantôt plongés dans la pénombre, ses sujets sont rehaussés de touches vives conférant une grande singularité à sa peinture.

 

Du 28 mai au 2 octobre 2011. Ker-Xavier Roussel (1867-1944). Le « Nabi bucolique ». Depuis 2009, le musée met à l'honneur les artistes du groupe des nabis (prophètes en hébreu). Après les natures mortes réalistes de ses débuts, Roussel peint avec ses amis nabis sous l'influence conjuguée de Gauguin et de Cézanne. Des scènes intimistes et des paysages aux formes en aplats, sans être strictement cloisonnées, et aux tons sourds, caractérisent ses premières oeuvres. Puis il adapte le fruit de ses recherches de jeunesse aux sujets mythologiques. Peintures, dessins, pastels, lithographies en couleurs, et oeuvres décoratives d'un proche d'Edouard Vuillard, seront montrées pour l'occasion.

 

Du 8 octobre au 31 décembre 2011. Robert Bevan (1865-1925). Ami Anglais de Gauguin. Né à Hove dans le Sussex, Bevan vient étudier à Paris à l'académie Julian. Avec son ami Eric Forbes-Robertson, il se rend à Pont-Aven en 1 890. C'est probablement au cours de ce premier séjour qu'il rencontre Gauguin. Bevan séjourne de nouveau à Pont-Aven en 1893-1894. Il est connu pour ses dessins de la vie rurale et ses paysans Bretons au style fluide et expressif. Le sens du mouvement et le dynamisme de ses compositions sont à rapprocher des oeuvres de Roderic O'Conor et des autres artistes du groupe de Pont-Aven. En 1911, il est l'un des fondateurs du Camden town group, et en 1914 du London group. Cette rétrospective sera l'occasion de découvrir les oeuvres de l'artiste inspirées par la Bretagne.

 

Source Ouest France édition du 21 octobre 2010

Publié dans musée de Pont-Aven

Commenter cet article