Meijer de Haan, le maître caché du 16 mars au 20 juin 2010 - Musée d'Orsay

Publié le par ebft

livre-meijer-haan.jpg

Le peintre Meijer de Haan (1852-1895) est aujourd'hui surtout connu par les portraits souvent mystérieux qu'il inspira à son "ami" Paul Gauguin. Son oeuvre, amorcé dans sa Hollande natale, puis essentiellement mené en France, reste largement ignoré. Il fut pourtant une figure importante du cercle de Gauguin au tournant des années 1880-1890. Issu d'une famille juive fortunée d'Amsterdam, De Haan se destine précocement à l'art. Rembrandt influence ses débuts. Le scandale provoqué par Uriel Acosta, un grand tableau aujourd'hui perdu, contraint De Haan à rejoindre Paris en 1888. C'est alors qu'il fait la connaissance de Gauguin. Sa carrière comme sa manière de peindre sont radicalement transformées par cette rencontre. D'avril 1889 à octobre 1890, il peint à ses côtés au Pouldu et à Pont-Aven. Sérusier, Filiger, Schuffenecker, Morgens Ballin ou Jan Verkade complètent un groupe plus ou moins soudé.

La peinture de Meijer de Haan épouse et développe les principes du synthétisme défendu par Bernard et Gauguin : simplification et aplats de couleurs vives sont mis au service de l'évocation d'une Bretagne volontiers perçue comme "primitive".

Conférences :

- 11 mai à 18h30

Rembrandt, guide de Meijer de Haan et de Vincent Van Gogh, par Maite van Dijk, conservateur au musée Van Gogh de Amsterdam

- 25 mai à 18h30

Meijer de Haan et la question de l' « art juif » à la fin du XIXe siècle par Dominique Jarrassé, maître de conférence à l'université de Bordeaux III et à l'École du Louvre

- 8 juin à 18h30

Meijer de Haan et l'École de Pont-Aven par André Cariou, directeur du musée des Beaux-Arts de Quimper

Le site du Musée d'Orsay

 

Commenter cet article