Epuration historique et culturelle à Clohars-Carnoët...

Publié le par eric Bienfait

La municipalité de Clohars-Carnoët a décidé de changer le nom de la « Maison Marie Henry », et cette décision a été validée lors du dernier conseil municipal. Ce changement inclus dans la rubrique divers à la fin de l’ordre du jour des délibérations, a été effectué dans l’indifférence totale, juste une petite mention dans la presse, aucune publication sur le site de la commune, (mais nous sommes habitués par le manque de communication concernant la Maison Marie Henry et notre association sur le site de la municipalité).

Une fois de plus, la municipalité de Clohars-Carnoët agit de façon déraisonné, après avoir exigé la suppression de notre association, après avoir pris la décision d’installer une station d’épuration sur le site emblématique de Kerzellec, elle efface maintenant vingt ans de labeur, de communication,  d’implication, d’action, en renommant notre maison mondialement connue et reconnue :

« Maison-Musée du Pouldu. Sur les traces de Gauguin ».

Dans quel but ? Pour quelle raison ? Pour servir quelle cause ? Pourquoi tant d’acharnement ?


logo-mairie.jpg

La Maison MARIE HENRY, par l’intermédiaire de l’Association des Amis de la Maison MARIE HENRY et l’implication de ses membres, a participé, par des prêts d’œuvres de collectionneurs privés, à de nombreuses expositions et à la renommé du Pouldu.

Ainsi, a été présenté et expliqué à travers le monde, ce moment de l’Histoire de l’Art auquel LE POULDU, MARIE HENRY et sa MAISON ont eu une si grande part.

- 1985 : O’CONOR

Barbican Art Gallery

Londres, Angleterre

 

- 1985 : O’CONOR

Ulster Museum

BELFAST, Irlande

 

- 1986 : O’CONOR

Museum of Art

MANCHESTER, Angleterre

 

- 1989 : GAUGUIN et l’ Ecole de PONT AVEN

Bibliothèque Nationale

PARIS


- 1990 : Emile BERNARD

Stadtische Kunsthalle

MANHEIM, Allemagne

 

- 1990 : Emile BERNARD

RijksMuseum Vinçent VAN GOGH

AMSTERDAM, Pays Bas

 

- 1993 : Le Tournant de la Peinture 1880 - 1900

Museum of fine Art

GIFU, Japon

 

- 1995 : Emile BERNARD, rétospective :

Fondation MONA BISMARK,

PARIS

 

- 1995 - 96 : GAUGUIN y la escuela de PONT AVEN

Museo del Palacio de Bellas Artes (Novembre 1995 - Février 1996)

MEXICO

 

- 1998 : Alfred JARRY and the Graphic art :

Spencer Museum of Art

KANSAS CITY - USA

 

- 2000 : GAUGUIN und DIE BRETAGNE -

LANDSMUSEUM JOANNEUM

GRAZ, Autriche (où la salle à manger de la Maison fut reconstituée).

 

- 2000 : “Charles COTTET, le Nabi” :

Palais des Congrès

EVIAN les BAINS

 

- 2001 : “Roderic O’CONOR”,

National Gallery of Ireland

DUBLIN, Irlande

suite à 3 autres expositions sur le même sujet à Londres, Belfast et Manchester.

 

- 2001 - 2002 : “Les Colonies d’ Artistes en Europe” :

Germanische National Museum

NUREMBERG, Allemagne

 

- 2002 : “Les Colonies d’ Artistes en Europe” :

Singer Museum

LAREN (Pays Bas)

 

- 2003 : “L’ Aventure de PONT AVEN et GAUGUIN” :

Palais du Luxembourg

Paris (2 avril - 22 juin)

 

- 2003 - 2004 : “L’ Aventure de PONT AVEN et GAUGUIN” :

Museo di Capodimonte

NAPLES, Italie : 16 Octobre 2003 - 8 Janvier 2004

 

- 2005 : “Les Colonies d’ Artistes” :

OGLETHORPE UNIVERSITY MUSEUM OF ART

ATLANTA - USA.

 

- 2005 : “GAUGUIN’s Vision” :

National Gallery of Scotland

EDIMBOURG, Ecosse

 

- 2007 : “Les peintres de la Colonie d’ artistes de Saint Yves” :

Musée de Saint Yves

Cornouaille Anglaise.

 

- 2008 : “Before and after GAUGUIN : The Art of Printmaking in Brittany (1740-1940) :

OGLETHORPE UNIVERSITY

ATLANTA - USA


Et de nombreuses expositions en Bretagne : PONT AVEN, Musée des Beaux Arts de Quimper, Musée de RENNES.....

Publié dans anniversaires 2009

Commenter cet article

andre cariou 23/01/2010 11:21


Je pense qu'il est imprudent de laisser croire que toutes les oeuvres prêtées appartenaient à la Maison Marie Henry, alors qu'il s'agissait d'un "dépôt" d'un collectionneur privé.


ebft 23/01/2010 23:01



Remarque tout à fait pertinente, cette méprise est maintenant réparée.



Francis Jégou 27/12/2009 09:57


Derrière le masque d'une personne sympathique qui dit proposer des débats, des échanges, des consultations, c'est la destruction rampante de l'histoire du Pouldu que le Maire mène avec méthode et
détermination.
Sa seule morale, le pouvoir.