éclairage sur "Les Bretonneries" 9/10

Publié le par ebft


La femme à la cruche ou paysanne bretonne, 1889 (1er état)

Zincographie en noir, hauteur 300 x 224 cm largeur, Emile Bernard
En bas à droite, signature et date 89

Deux états de cette planche, un premier avec des oies derrière le cochon du premier plan, et un deuxième cerné de noir où les oies ont disparu, et le champ en arrière plan est transformé en verger

Il existe également un tirage de 125 épreuves du premier état effectué en Suède en 1968, sans grande valeur, malgré les tampons de signatures apposées sur celles-ci.

Comme plusieurs planches de la série des Bretonneries, le premier état de cette planche a été également reproduit sous le titre « fermière bretonne », en 1962 sur papier vélin crème épais dans un ouvrage intitulé « l’éloge de Emile Bernard », édité par manuel Bruker avec un texte de L. Hautecoeur. Cette reproduction de 220 exemplaires n'a pas une grande valeur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article