Clohars Carnoët: Le site de Kerzellec classé « artistique et pittoresque » ?

Publié le par ebft

collectif-kersellec.jpg

 

Le collectif d'artistes qui milite désormais depuis plusieurs mois contre le projet de station d'épuration sur le site de la vallée de Kerzellec, oeuvre à une nouvelle mobilisation. Une quatrième manifestation s'y déroulera le samedi 15 mai à partir de 14 h.

Au-delà de la présence - somme toute symbolique - des défenseurs d'un site autrefois peint à leurs manières par Gauguin ou Meijer de Haan, le collectif se bagarre à un autre échelon. Et espère compromettre le projet de station adopté par la municipalité.

« Selon les informations recueillies auprès des services du ministère de la Culture et du ministère de l'Écologie, le site pourrait être classé sur le critère « artistique et pittoresque », indique Isabelle Pivert, pilote de l'opération. « Tout comme l'a été la montagne Sainte-Victoire à Aix-en-Provence, peinte par Paul Cézanne (classement général depuis 1983). Nous collaborons activement, avec l'aide d'autres associations, à la procédure en cours ».

Un ministère à convaincre

Une procédure peu connue, assez particulière. Elle vise à protéger un site sous la haute autorité du ministère de l'écologie. « Sur le conseil de l'inspecteur des sites de Provence, nous avons constitué notre dossier et l'avons largement documenté, poursuit Isabelle Pivert. Il est transmis à l'inspection des sites qui travaille en collaboration avec l'architecte des bâtiments de France. Le site peut aussi être mis en « instance de classement » : par arrêté ministériel. Un projet - comme celui de la future station d'épuration - peut être classé d'urgence ».

Artistique, pittoresque Kerzellec ? Gauguin et Meijer De Haan en étaient sans doute persuadés. Comme le sont aussi la cinquantaine d'artistes et les 200 signataires de la pétition qui circule. Reste à convaincre un ministère : pas une mince affaire...

 

 

Pierre WADOUX

 

souce Ouest France édition du 8 mai 2010

Publié dans chemin des peintres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article