Au Faouët, les expositions de l'année très visitées

Publié le par ebft


L
a fin de l'exposition estivale rime aussi avec la clôture de la saison culturelle pour le musée du Faouët. Les deux expositions programmées cette année ont permis d'apprécier la richesse des collections du musée et auront permis de faire découvrir un artiste méconnu, Robert Micheau-Vernez, attirant ainsi plus de 13.800 visiteurs au Faouët.

Des thèmes d'exposition porteurs

La programmation du musée a suscité un vif intérêt de la part du public, qui a répondu massivement présent aux expositions «Quand les collections sortent de leur réserve» et «Micheau-Vernez (1907-1989)». La première, qui s'est déroulée du 5avril au 24mai, a permis la mise en avant de la collection municipale. Pas moins de 180 oeuvres ont été sélectionnées parmi le fonds faouëtais pour la réalisation de cette exposition. 3.627 personnes sont venues la découvrir et constater l'enrichissement des collections depuis les dix dernières années. La seconde exposition a mis en lumière l'oeuvre d'un artiste pluridisciplinaire: Micheau-Vernez. Célèbre pour ses statuettes réalisées pour les Faïenceries Henriot de Quimper, il avait aussi d'autres talents que le musée du Faouët s'est employé à présenter avec l'aide de l'association Robert Micheau-Vernez. Une vraie découverte doublée d'un coup de coeur pour les 10.200 visiteurs.

Cap sur la médiation

Cette année, le musée a enrichi sa médiation culturelle en proposant des animations adaptées aux différents publics: individuels, groupes, familles, scolaires. Au printemps, les visites commentées du dimanche après-midi, réservées au public individuel, ont eu beaucoup de succès. Du fait d'une période d'ouverture allongée, le musée a participé, le 16mai, à «la Nuit européenne des musées». Au programme: accès gratuit à l'exposition du printemps et concert à la chapelle du musée avec les ensembles vocaux «Lann ar Ster» et «Agora», qui ont interprété un ensemble d'oeuvres profanes et sacrées, de la Renaissance au XXesiècle. Cet été, les visites commentées se sont succédé toutes les semaines: visite pour le public individuel tous les jeudis de juillet et août. Les animations pédagogiques quotidiennes pour les élèves ont débuté depuis la rentrée de septembre. Le public s'est déplacé massivement, près de 1.200 scolaires en trois semaines et une moyenne de 33 personnes par visite guidée.

source le télégramme édition du 16 octobre 2009

Publié dans musée du Faouët

Commenter cet article