Cet été, à Quimper, les expos ont peu séduit

Publié le par ebft


Seule l'expo du prieuré de Locmaria tire son épingle du jeu. Au Musée départemental breton et aux Beaux-Arts, la fréquentation a été moins bonne que les années précédentes.

 

L'été 2009 n'a pas été bon pour les expositions à Quimper, même s'il faut nuancer le propos. Météo chagrine, moins d'argent, rien ne concourrait pour que l'été sourît aux musées et autres lieux d'exposition.

L'exposition « Broderie d'art de Pascal Jaouen et H.B Henriot » au prieuré de Locmaria tire, tout de même, son épingle du jeu. Elle a fait un tabac. 15 000 visiteurs ont apprécié le lien fait entre broderie et faïence.


Le Musée départemental breton, lui, n'a pas connu la fréquentation de ces dernières années. Petite baisse au niveau des visites, même si l'expo des peintres roumains a été très appréciée. Le livre d'or fourmille d'appréciations flatteuses. « Nous aurons eu pour la fin de l'exposition, le 4 octobre, environ 24 000 visiteurs contre 28 000 pour les costumes et 36 000 pour Buffet, confirme Margareth Le Guellec, conservatrice au musée. Nous avons entre 140 et 150 personnes par jour actuellement. » L'exposition, qui s'achève le 4 octobre, a une deuxième vie qui l'attend à Bucarest dès le 5 novembre. 142 objets, meubles, accessoires d'intérieur domestiques, costumes, peintures d'artistes français ou bretons ayant peint la Bretagne l'accompagneront.

Yves Elléouët a attiré 11 255 visiteurs


Au musée des Beaux-Arts, l'exposition d'Yves Elléouët n'a pas eu beaucoup de succès. Avec en deux mois 11 255 visiteurs, contre 15 142 pour Degottex l'an dernier, 50 251 pour Yves Tanguy en trois mois, 131 342 pour Gauguin (2003) en deux mois et demi ! Mais l'année sera pourtant assez bonne grâce à l'exposition « La vision du sermon » de Gauguin (37 458 visiteurs en trois mois).

Au Quartier, la fréquentation reste stable avec 1 800 visiteurs sur deux mois. L'exposition « Wake Up Please » dure jusqu'au 25 octobre et a une grande fréquentation scolaire. Le centre d'art contemporain a entre autres une mission éducative importante : celle d'initier à l'art d'aujourd'hui.

source Ouest France édition du 8 septembre 2009

Publié dans Beaux-Arts de Quimper

Commenter cet article