Sur les chemins de Bretagne avec Claude Huart

Publié le par ebft


Possédant tous deux une maîtrise parfaite de leur art, Claude Huart (à droite) et Georges le Fur échangent pourtant encore le fruit de leurs expériences.

Tout l'été, et jusqu'au 31août, l'espace Mélanie de Riec propose une rétrospective des oeuvres de Claude Huart ainsi que de deux de ses amis que l'artiste a initiés à la gravure sur bois, Geneviève Grall et Georges Le Fur.

C'est une exposition ambitieuse qu'Anne Girard, adjointe à la culture a installée dans l'espace Mélanie. En contactant les collectionneurs, elle a réuni une cinquantaine de pièces qui offrent un large regard sur le travail de Claude Huart entre1960 et 2008. Huiles, pastels, gouaches, illustrations d'écrits d'artistes tels que Maurice Savin ou Xavier Grall, mais surtout gravures, genre dont l'artiste reste l'un des spécialistes reconnu. Un genre dans lequel il a largement imposé son style si reconnaissable, depuis qu'il a tenu à se démarquer de Raoul Dufy, quand il s'est rendu compte que l'homme avait déjà illustré le bestiaire d'Apollinaire qu'il était en train de créer !

Patience et maîtrise

La Bretagne, qu'il a découverte en 1956 et où il est installé depuis 1972, a depuis largement inspiré l'artiste qui la dépeint comme une dentelle suggérée par le tracé de la gravure et avec des couleurs aussi personnelles qu'efficaces. Claude Huart a initié deux de ses amis à cette délicate technique de gravure sur bois, dont la manipulation exige patience et maîtrise, qui, en exposant à ses côtés à l'espace Mélanie, révèlent le large potentiel de cet art. Dans les oeuvres de Geneviève Grall réalisées en1993 et1994, le tracé délicat met en valeur le thème de l'enfance poétiquement et fraîchement mis en scène par l'artiste. Cette même technique utilisée par Georges Le Fur souligne par contre la rudesse du thème de l'exode, déclinée depuis douze ans par le graveur au fil de ses rencontres de ses recherches et de ses interrogations sur le sujet.

Source Le Télégramme édition du 8 Août 2009

Publié dans Claude Huart

Commenter cet article