Georges Le Fur, invité de Claude Huart

Publié le par ebft


Biographie


Né à Dakar en 1955, Georges Le Fur s’est depuis toujours adonné à la peinture en autodidacte. En 1980, il part à l’aventure et, pendant 5 ans, vagabonde autour du monde en exerçant divers métiers pour subvenir à ses besoins…avant de revenir à Lorient après une traversée de l’Atlantique nord sur un frêle esquif de 7 mètres.
Depuis 1985 et sa rencontre avec Claude Huart, directeur des beaux-arts de Lorient, Georges Le Fur se consacre entièrement à la gravure et à la peinture et réalise de multiples expositions en Bretagne et à Paris.

L’artiste

Autodidacte dans l’âme, Georges Le Fur s’adonne d’abord à la peinture jusqu’à sa rencontre avec Claude Huart, ancien directeur des Beaux-arts de Lorient, en 1985. Ce dernier invite le peintre d’alors à explorer la gravure sur bois, persuadé de l’alchimie entre cette technique et les travaux de Georges Le Fur. Patiemment, le maître enseigne à l’élève les gestes essentiels : l’esquisse au feutre, la gravure au ciseau, les courbes à la gouge, l’encre, puis la feuille de papier imprimée. La première esquisse est née, et avec elle la révélation artistique.
Ne manque plus qu’un thème : « J’ai mis du temps à trouver ma voie. Je me suis perdu avant de trouver les exodes. Né à Dakar, j’ai vu beaucoup de Sénégalais ou de Gabonais fuir la misère. Quand ils arrivent en terre inconnue, ils doivent affronter le racisme et l’intolérance. Mon regard sur les autres a été le point de départ de ma recherche, sans fin. Mes exodes sont nourris par l’actualité, mes lectures ou ce que j’entends. »

Pour plus d'informations sur cet artiste:

http://www.georges-lefur.com/


voir également nos articles:

Claude Huart à l'Espace Mélanie de Riec sur Belon

Claude Huart Peintre et graveur sur bois et ses invités Geneviève Grall et Georges Le Fur

Publié dans Claude Huart

Commenter cet article