Surréalisme au musée des Beaux-Arts de Quimper

Publié le par ebft

L'exposition «Yves Elléouët», proposée depuis le 19 Juin et jusqu'au 14 septembre au musée des Beaux-Arts de Quimper, montre plusieurs visages de l'artiste aux attaches bretonnes. Le poète, écrivain et peintre participe dans les années 50 aux activités des surréalistes et propose des oeuvres abstraites, à l'image de celles de Tanguy ou de Dali. Mais à la fin de cette période, il s'associe à Pierre Jaouen pour peindre des fresques. Après avoir mis de côté la peinture pendant cinq ans, à cause de son travail de dessinateur dans la revue «Elle», il démarre une nouvelle période au cours de laquelle il laisse plus de place aux paysages figuratifs. Ensuite, il se lancera dans l'écriture de romans. Cette activité prendra le dessus sur la peinture. Il n'aura pas l'occasion de reprendre le pinceau avant sa mort en 1975, à l'âge de 43 ans.
André Cariou, directeur du musée des Beaux-Arts de Quimper, a rencontré Aube Elléouët, veuve de l'artiste et fille d'André Breton, en 2004 et l'a convaincue d'exposer les oeuvres. Cadavres exquis, photos, dessins surréalistes, lettres, poèmes, biographie... l'exposition apporte un ensemble qui permettra aux visiteurs de découvrir l'intimité de l'artiste. Un livre et un DVD sur l'oeuvre d'Elléouët seront en vente également sur les lieux de l'exposition.

Pratique
Exposition «Yves Elléouët», musée des Beaux-Arts, place Saint-Corentin. Tarifs: 4,50EUR, réduit: 2,50 EUR. Ouvert (sauf le mardi), de 10h à 12h et de 14h à 18h en juin et septembre. Tous les jours de 10h à 19h, en juillet et août. Du 13 juillet au 31 août: visite commentée à partir de 16h.

Source Le Télégramme édition du 18 juin 2009

Publié dans Beaux-Arts de Quimper

Commenter cet article