Au musée de Pont Aven, on télécharge des infos grâce au bluetooth

Publié le par ebft

Nathalie Rousselet, responsable de communication de L'ISEN, M. Gerval et Estelle Guille des Buttes Fresneau

Le musée propose un nouveau service au public, inédit en Bretagne, qui offre la possibilité de télécharger, soit par le système bluetooth soit par internet, les commentaires (français et anglais) et photos de 15 oeuvres de Maurice Denis sur son téléphone portable.

Pour la mise en place du système, une vingtaine d'étudiants de l'école d'ingénieurs haute technologie (Isen) de Brest ont travaillé sur le projet, sujet de leurs examens, initié par M. Gerval, responsable du département informatique de l'Isen, il y a un an. « En juin 2008, dans le cadre d'un séminaire sur les nouvelles technologies associées à la muséologie, nous avons invité tous les musées de Bretagne à réfléchir sur le sujet. C'est à cette occasion que l'idée de la borne bluetooth a germé », explique M. Gerval.

Le partenariat entre le musée et l'Isen et le côté expérimental du dispositif faisaient partie des critères retenus pour l'obtention du label d'intérêt national, pour l'exposition Maurice Denis. « Par le biais de ce nouveau service au public, nous souhaitons capter un nouveau public, plus jeune, non acquis habituellement », souligne Estelle Guille-des-Buttes-Fresneau, le conservateur.

Pour le téléchargement des commentaires, le visiteur doit posséder un téléphone portable « nouvelle génération », avec une mémoire libre d'au moins 4 MO, et suivre les indications disponibles sur la borne à l'entrée du musée. Les 15 oeuvres commentées, sur le téléphone, sont repérables dans l'exposition par leurs cartels détaillés. Il suffit alors de rechercher le titre du tableau dans la liste proposée. « Mais nous pouvons imaginer développer un système encore plus performant dans lequel le visiteur, en se plaçant devant un tableau, pourrait télécharger les commentaires de celui-ci. »

Source Ouest France édition du mardi 23 Juin 2009

Publié dans musée de Pont-Aven

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article