Une oeuvre de Claude-Emile Schuffenecker en dépôt à Pont-Aven

Publié le par ebft

Estelle Guille-des-Buttes-Fresneau et Pierre Maillard

Le musée s'enrichit d'un nouveau très beau dépôt : une oeuvre de Claude-Emile Schuffenecker, Chaumières au bord de la mer. C'est huile sur toile datée de 1886. Le tableau a naturellement trouvé sa place près de l'oeuvre de l'artiste que conserve le musée : Le portrait de Madame Champsaur.

En début d'année, Estelle Guille-des-Buttes-Fresneau, le conservateur, a rencontré Pierre Maillard, marchand d'art et collectionneur, détenteur de l'oeuvre. La peinture, remarquablement conçue dans sa composition, est un tableau représentatif de la période bretonne de l'artiste, ainsi qu'un exemple brillant de sa technique pointilliste. « Je tiens à préciser que le musée accueille à titre exceptionnel des dépôts, et que cette oeuvre, placée près de celle que nous possédons, illustrerait parfaitement la carrière de l'artiste », explique le conservateur. « Et Schuffenecker était un artiste capable de changer de style tous les jours », ajoute Pierre Maillard.

L'artiste n'a passé qu'un seul été en Bretagne en 1886, d'où il a rapporté une quantité d'études et de tableaux. C'est à ce moment qu'il a présenté Emile Bernard à Gauguin. Mais l'aspect sauvage du Finistère ne lui parlait pas, à la différence de Gauguin. Toutefois, ces oeuvres produites en Bretagne restent importantes, car exceptionnelles, tant par le lieu et le motif, que par leur nombre restreint.

« C'est une chance d'avoir ce dépôt maintenant car Le Portrait de Madame Champsaur va rejoindre le musée d'Angers pendant quatre mois, en échange d'un tableau de Maurice Denis Saint-Georges aux Rochers rouges. » C'est la première fois que le musée d'Angers accepte une demande de prêt par le musée de Pont-Aven.

source ouest France édition du 23 mai 2009

Publié dans musée de Pont-Aven

Commenter cet article