Jean Renault au musée Yan'Dargent cet été

Publié le par ebft



Jean Berthou,
conservateur du musée présente une oeuvre de Jean Renault





















Le musée Yan'Dargent présente, du 30 juin au 30 septembre, « Les Promenades » de Jean Renault, qui s'installent pour l'été avec une vingtaine d'oeuvres, à la salle Ti Leon, en face du musée.

L'exposition sera inaugurée aujourd'hui, à 17 h 30, sous la présidence d'Agnès Pinault, sous-préfète de Morlaix. « Cette année, nous confie Jean Berthou, le conservateur du musée Yan'Dargent, j'ai décidé de tourner une page, de franchir un palier en montrant au public que chez les Bretons, certains artistes, pas ou peu connus, et de peu de succès ont quelque chose de plus que le gros de la troupe, ils ont choisi une voie plus haute, une vie plus difficile. C'est le cas de Jean Renault ».

Une certaine vision des hommes et des choses

Né en 1934 à Rennes, après une enfance à Brest, Jean Renault entre aux Beaux-Arts à Rennes. Il expose en Bretagne et à Paris depuis 1969 et vit désormais à Clohars-Carnoët où il a son atelier. Désormais son chemin est tracé, il explore des voies nouvelles et, peu à peu, parvient à une expression picturale en accord avec sa vision des hommes, des choses et du monde. Mais, poursuit Jean Berthou, intarissable sur l'homme « La vie et ses aléas le rattrapent et l'ébranlent avec violence. Ses souffrances nous vaudront « Le chemin de croix de l'homme qui a peint un chemin de croix », une oeuvre magnifique à découvrir à la chapelle de Ploëven. À partir de 1992, il réalise « Le cantique des cantiques », « Variation sur le Tintoret », « La mythologie » et livre de furieux assauts, à l'Apocalypse, de Saint-Jean, tout en faisant chanter les murs de Kerpape comme les imagiers du Moyen Âge faisaient autrefois chanter les portails des églises et les statues des saints ». Jean Renault viendra à trois reprises (une par mois) présenter et commenter son oeuvre au musée de Saint-Servais qui sera ouvert tout l'été.

source le télégramme édition du 30 juin 2007

Publié dans Jean Renault

Commenter cet article