Pont-Aven. Quel avenir pour le musée ?

Publié le par ebft

 

Le musée de Pont-Aven se trouve à l'étroit dans ses murs. Deux options possibles se présentent à ce lieu symbolique de la Cité des peintres : agrandir ou déménager.


Estelle Guille des Buttes-Fresnau,Conservateur du musée de Pont-Aven.





 

 

 

 


Des tableaux de Paul Gauguin, Emile Bernard, Maurice Denis ou Paul Sérusier sont accrochés aux cimaises du Musée municipal des beaux-arts de Pont-Aven (29), qui ne peut néanmoins montrer que 10 % des oeuvres de son fonds. C'est bien là que le bât blesse : les lieux sont trop petits.


Associer la population


Depuis son arrivée en 2006 au poste de conservateur, Estelle Guille des Buttes-Fresneau s'est attelée à la rédaction d'un Projet scientifique et culturel (PSC), afin de savoir s'il fallait agrandir les locaux actuels ou déménager. Mais, à l'heure actuelle, elle ne dit privilégier aucune solution. Elle veut surtout associer la population à un choix essentiel pour une commune que l'on qualifie de "Cité des peintres".

Il y a peu, une étape supplémentaire a été franchie : une agence de conseil, en l'occurrence Pro Développement, s'intéresse au dossier, car il s'agit, bien sûr, de savoir à quel prix l'une ou l'autre des pistes de travail pourrait se concrétiser.


 



Source le télégramme édition du 4 février 2009

Voir la vidéo sur le site du télégramme:  Pont-Aven. Quel avenir pour le musée?

Publié dans musée de Pont-Aven

Commenter cet article