2002 - Maison Marie-Henry : les ambitions du président

Publié le par ebft


Les Amis de la Maison Marie-Henry ont un nouveau président : il s'agit de Jean-Michel Soichot, qui a pris la succession de Françoise Witté. Ce retraité lorientais, qui a été notamment marin d'Etat et assureur, est aussi depuis plusieurs années vice-président des Amis du Pouldu. Il était au conseil d'administration des Amis de la Maison Marie-Henry depuis l'année dernière. Ce passage de témoin intervient à un moment important, puisque dans quelques mois le ban et l'arrière-ban célébreront avec éclat le centenaire du décès de Gauguin.

Des fac-similés d'écrits de Gauguin

Pas question bien sûr pour la Maison Marie-Henry et pour Clohars de passer à côté de l'événement. Ainsi, l'exposition temporaire de l'été prochain, conçue par le Dr Taburet, de Brest, présentera des fac-similés d'écrits de Gauguin : ceux où l'artiste a abondamment développé sa conception de la peinture. Et puis, en parallèle, l'office du tourisme et le Café du petit port exposeront de vieilles cartes postales du Pouldu, tel que l'avaient découvert Gauguin et ses amis. Par ailleurs, deux conférences seront organisées en juillet dans la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix : elles seront données par deux grands spécialistes, Denise Delouche et Caroline Boyle-Turner.

Un «Chemin des peintres»

Au mois de juin, la municipalité aura inauguré un «Chemin des peintres», le long de la côte, avec huit stations où pourront être admirés des panneaux très originaux ayant trait bien sûr aux beaux-arts. Ce parcours sera conçu par la Safi (émanation du conseil général) et le cabinet canadien Cultura. Enfin, le nouveau président des Amis de la Maison Marie-Henry veut rendre la boutique de ce lieu plus attractive, et gonfler son chiffre d'affaires, ce qui permettrait de transformer en «temps plein» le poste de la guide saisonnière. De nouvelles ambitions, on le voit : mais l'année Gauguin suscite d'énormes espoirs, ici et ailleurs, en termes de fréquentation touristique.


source le télégramme du 13 décembre 2002

Commenter cet article