« Marie Henry Gauguin et les autres. . . » à la maison de la presse

Publié le par ebft

«Le bruit du souvenir ne meurt jamais parmi le vent du Pouldu. Il s'efface parfois mais revient tendre ou léger comme presque rien. Pour l'entendre, il faut avoir regardé le ciel, les couleurs de l'océan, du pain, du tablier de la voisine. L'écrivain, de ce souvenir imaginé, a touché et reconnu la plus émouvante amie de ces peintres qui vinrent un jour troubler sa vie et encombrer son auberge. C'est Marie, Marie des Grands Sables, Marie Henry, Marie Poupée, Marie des peintres du Pouldu... », écrit Claude Huart, sur la couverture du livre «Marie Henry, Gauguin et les autres», un récit signé Marie Le Drian et que l'écrivain aura grand plaisir à faire partager aux lecteurs, à travers trois voix de femmes pour évoquer ce souvenir : Jeanne, Marie, la mer... Marie Le Drian, accompagnée de Claude Huart, présentera également un autre roman : «Çà ne peut plus durer».



source le télégramme du 18 juillet 2003

Commenter cet article