Le Pouldu. Plongeon dans la vie des avens

Publié le par ebft

Paul-Emile Colin raconte dans ses souvenirs : «Je revois Gauguin se baignant à la plage du Pouldu, avec son bec d'aigle, ses yeux clairs de marin et ses cheveux noirs un peu longs, son béret, son caleçon de bain, le ventre de l'homme de 40 ans. Il vous faisait à la fois penser à un bateleur, à un troubadour, à un pirate». Le Pouldu, Doëlan, Clohars-Carnoët, la commune au trois clochers marie mer, campagne et bois dans un paysage d'avens et de légendes de la forêt. Les artistes n'y sont pas insensibles. Les visiteurs n'ont plus qu'à laisser leurs pupilles se nourrir du paysage et de l'atmosphère des lieux où les conduiront leurs pas. Ils ne manqueront pas la vie pittoresque des petits ports de pêche. A visiter : la forêt de Carnoët, l'abbaye Saint-Maurice et les bords de la Laïta. Sans oublier les chapelles, la stèle Gauguin, la ferme de Kerzellec, la maison Marie Henry... A voir : la bénédiction de la mer et les régates de Doëlan au mois de juillet. Les pardons de Saint-Maudet et Sainte Anne. Et en août, la fête du moulin de Kercousquet ou celle des battages à Croas-An-ter ou encore celle du cidre... Bref, un plongeon dans la vie des Avens.


source le télégramme édition du 2 juin 2003

Commenter cet article