Maison Marie-Henry : fréquentation en hausse

Publié le par ebft


Le sourire de Sabine Le Fort (à gauche), et de Claire Le Bloa, attend les visiteurs à la Maison Marie-Henry.


Cette année, l'exposition d'été sur le thème « L'art idéaliste et mystique » attire de nombreux visiteurs. Les raisons de l'augmentation de la fréquentation, en juin (plus de 14 %), et en juillet, (plus de 6 %), sont multiples. Il y a bien sûr l'attrait d'une exposition somptueuse qui propose un panorama de l'art en Europe de la fin du XIX e siècle au début du XX e siècle.

Une équipe efficace à l'accueil

Cependant, au-delà du contenu de l'exposition, la jeune équipe d'accueil réalise aussi un travail très apprécié des visiteurs de la célèbre maison. Sabine Le Fort est originaire de Clohars-Carnoët. A 25 ans, elle termine un DESS « métiers du patrimoine » à Lorient, pour travailler dans les musées, les services culturels ou les mairies. Claire Le Bloa est une jeune Nantaise, de 24 ans, qui poursuit actuellement une maîtrise d'archéologie, à la faculté de Rennes. Quant à Stéphanie Lanoy, originaire de Moëlan-sur-Mer, elle remplace Laurence Prima, en congé de maternité, et étudie en BTS tourisme, à Pontivy. Cette équipe explique avec enthousiasme l'Europe à travers l'art et c'est aussi de l'Europe entière que viennent les visiteurs. Ainsi, le premier pays en nombre d'entrées est la Belgique, suivie de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne, des Pays-Bas et de la République Tchèque. Le premier département visiteur est bien entendu le Finistère, suivi du Morbihan et de la région parisienne. L'établissement bénéficie d'une renommée internationale. Mardi dernier, la jeune équipe de guides accueillait un groupe de 21 personnes dont des Japonais, invités par l'association « Couleurs de Bretagne ».


source le télégramme édition du 4 août 2006

Commenter cet article