Maison Marie-Henry : une exposition en hommage à Jean-Sylvain Fontaine

Publié le par ebft


Décédé il y a quelques mois, Jean-Sylvain Fontaine était un élève et un admirateur de Bonnard. Après avoir enseigné à Douai (Nord), il s'est installé en Bretagne, en tant que professeur de dessin pour enseigner à Quimperlé.

«La peinture ça se regarde...»

A partir de 1968, il a entrepris, en compagnie de son épouse, Ellen, la restauration de la ferme de Kerzellec, qui fut peinte par Gauguin et Meyer de Haan, en 1890. En 1970, le couple inaugura la galerie de Kerzellec. C'est alors que dans ce cadre qui lui était particulièrement cher, il entreprit son rêve, peindre en toute liberté. Avare de paroles et un peu ours, comme il le disait lui-même, il se livra pourtant à travers des mots simples, «Je peins selon mon plaisir, la peinture est une façon de dire des choses que l'on ne peut dire avec des mots». Pour lui, tous les discours que l'on pouvait faire autour d'un tableau l'agaçaient, «Cela ne sert a rien, la peinture ça se regarde...». Une exposition de tableaux de ce peintre est actuellement visible à la Maison Marie-Henry, au Pouldu. Les amateurs de peinture pourront y découvrir ou revoir une quarantaine de ses oeuvres.



source le télégramme édition du 23 avril 2004

Publié dans divers

Commenter cet article